page accueil www.cg-aube.fr

Maison

Transport scolaire

Le transport des élèves dans l’Aube est organisé par le Conseil général. Près de 16 500 jeunes empruntent les cars ou le train pour se rendre dans leur établissement scolaire. Des transports sont également spécialement organisés pour les élèves et étudiants en situation de handicap.

Le transport scolaire relève de la responsabilité du Conseil général sauf pour les zones urbaines du Grand Troyes et de Romilly-sur-Seine. Le service des Transports du Conseil général centralise les inscriptions, définit les circuits et les horaires en collaboration avec les organisateurs secondaires en charge des différents secteurs géographiques et avec les autocaristes. Les transports se font sur circuits spéciaux de car (réservés aux scolaires), sur lignes régulières de car ou sur lignes ferroviaires.
En cas d’intempéries, un système d’alerte est proposé aux usagers.

Nouveau en 2013-2014 : la carte électronique "sans contact"

Transports scolaires - carte sans contactBientôt indispensable pour accéder aux cars scolaires, la carte électronique « sans contact » est un système permettant de comptabiliser les entrées/sorties dans chaque véhicule. Initié par le Conseil général, ce projet a pour but de disposer d’informations précises, en temps réel, sur la localisation des véhicules, les effectifs à bord, etc. en cas de besoin. Avec des statistiques d’utilisation plus précises, la collectivité peut également ajuster au mieux son offre de transport scolaire (type de véhicule, circuits…), pour un service de qualité au meilleur coût.

La carte est expérimentée à partir de septembre 2013 au sein du Syndicat intercommunal de transport scolaire de Montgueux, qui regroupe des élèves de Macey, Montgueux, Torvilliers et Barberey-Saint-Sulpice. Ce secteur comprend environ 230 élèves, 14 véhicules et 4 circuits. Il est représentatif car il couvre toutes les catégories d’âge et donc d’établissements scolaires. Le retour d’expérience à Montgueux devrait permettre d’étendre la carte « sans contact » au secteur de Romilly-sur-Seine (2000 élèves, 28 circuits, 3 transporteurs différents) à la Toussaint. L’intégralité du réseau départemental sera par la suite progressivement concernée, sans doute début 2014.

Cette carte électronique « sans contact » est vue comme une première étape et pourrait, à terme, servir à d’autres usages (cantines, bibliothèques…). Le budget est d’environ 100 000 € (75 000 € de lecteurs et tablettes et le reste pour le logiciel), à la charge du Conseil général.

A noter : la carte « sans contact » ne concerne que les cars des circuits spéciaux de transport scolaire, pas les lignes régulières. Cette nouvelle carte a été conçue pour durer plusieurs années. Il sera donc important de bien la conserver pour les prochaines rentrées scolaires. En cas de perte, il conviendrait en effet de la faire rééditer auprès du Service  des Transports,  moyennant la somme de 15 euros comme c’était déjà le cas avec l’ancienne en papier.

Participation des familles

Dans l’Aube, les transports scolaires ont vu le jour dans les années 1950. De 1979 à 2010, ils ont été totalement gratuits. Depuis la rentrée 2010, le Conseil général a mis en place une participation des familles à la carte de transport scolaire : 20€ pour un écolier, 50€ pour un collégien externe ou demi-pensionnaire, 100€ pour un lycéen externe ou demi-pensionnaire, 30€ pour un collégien ou lycéen interne.
Objectif : responsabiliser les familles pour que seuls les enfants fréquentant effectivement les transports scolaires fassent une demande de carte.
La gratuité totale est maintenue pour les élèves et étudiants handicapés relevant de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

Minoration de 20% pour les familles inscrivant 3 enfants ou plus
Les élus du Conseil général ont pris la décision d’accorder une réduction de 20% à partir du 3e enfant inscrit. Mise en place depuis la rentrée 2011/2012, cette mesure allège le coût de la carte pour les familles nombreuses, répondant ainsi aux sollicitations des parents d’élèves et de leurs représentants. 

La réduction s’applique dès qu’un tuteur légal inscrit 3 enfants ou plus aux transports scolaires départementaux.
Les 20% de réduction s’appliquent sur toutes les cartes.

Exemple d’une famille de 4 enfants répartis ainsi :

  • 1 lycéen :           100 €
  • 2 collégiens :  2 x 50 €
  • 1 écolier :             20 €

 En 2010/2011, la famille aurait payé 220 €. En 2013/2014, elle paiera 176 € soit 44 € d’économie. 


Quelques comparaisons avec les tarifs 2012/2013 de transport scolaire valables en zone urbaine et dans des départements voisins : Grand Troyes (entre 260 à 330 € pour un lycéen ; 76 € pour un écolier ou un collégien, 38 € pour le 2ème enfant et 26 € pour le 3ème enfant) - Marne (86 à 120 € par les collégiens et lycéens).

Le transport scolaire en chiffres

Le Conseil général organise et finance des circuits spécifiques pour les transports scolaires par car ou véhicule léger.
En 2012/2013, plus de 16 000 élèves transportés soit près de 30% des élèves scolarisés dans l'Aube. Dont :

  • 13 626 élèves voyageant dans 172 cars scolaires
  •   2 307 collégiens ou lycéens sur les lignes régulières de cars
  •      455 sur le réseau SNCF (train ou car TER)

Répartition par niveau scolaire :

  • 3 760 lycéens
  • 6 249 collégiens
  • 6 379 écoliers

S'y ajoutent 222 élèves et étudiants handicapés bénéficiant de transports spéciaux.

Budget total 17 millions d’euros : dépenses totales pour l’année scolaire 2012/2013

Financement :

  • Conseil général : 16,3 millions d’euros
  • Participation familiale : 0,7 million d’euros

Coût moyen par élève (hors transport adapté pour les jeunes élèves en situation de handicap)

  • 1 234 € : coût moyen annuel pour un lycéen
  •    884 € : coût moyen annuel pour un collégien
  •    816 € : coût moyen annuel pour un écolier

15 630 km parcourus chaque jour uniquement pour les 172 cars assurant les circuits dédiés aux scolaires. Soit 2,5 millions de km par an soit 70 fois le tour de la Terre.

Accueil Plan du site Crédits et mentions légales Accessibilité réalisation Business & Decision Eolas